PC industriel

Accueil Produits A propos de nous Contacts Carte du site

Protection de PC industriel

 

Est-ce que vous avez une protection?

PC industriel N'est-ce pas étrange? Les entreprises dépensent des milliers, voire même des millions d'euros dans le développement de systèmes informatiques en environnements critiques puis, par la suite, elles les installent sans protection dans certains des environnements les moins hospitaliers que vous puissiez imaginer. Protéger un PC ne veut pas simplement dire protéger l'équipement, c'est aussi protéger les opérations et les affaires.

Bien sûr, ceci ne s'applique pas à toutes les entreprises. Mais une recherche menée pour Armagard qui vend ses moyens de protection informatique à plus de 1500 sociétés britanniques indique un manque alarmant de plans d'urgence en cas de panne d'ordinateur en ateliers parmi les compagnies du Royaume-Uni. La recherche a sondé 116 fabricants pour déterminer leurs plans d'urgence en cas d'arrêt des ordinateurs en ateliers et les résultats ont clairement montré que 84% des entreprises interrogées utilisaient les PC de bureaux normaux en atelier.

Il ne fait aucun doute que malgré la disponibilité des PC industriels, beaucoup d'entreprises préfèrent la familiarité, le coût peu élevé et la haute rentabilité des PC de bureaux. Cependant, l'inconvénient d'utiliser des PC normaux en atelier semble souvent être oublié ou ignoré : si un ordinateur crashe, des données de valeur peuvent être perdues ou encore pire, les lignes de productions à grande activité peuvent être forcées d'être à l'arrêt.

Prenez, par exemple, un système informatique sur base PC qui fournit un contrôle qualité à la fin d'une ligne de production. Les régulations européennes imposent aux produits manufacturés d'être fabriqués selon certains seuils de tolérance pour pouvoir être vendus sur le marché. Mais si l'ordinateur du contrôle qualité fait défaut, alors les seuils de tolérance ne peuvent pas être mesurés si bien que les lots de produits finis ne peuvent pas être mis sur le marché. Une simple panne comme celle-ci forcerait une entreprise à suspendre la production jusqu'à ce que l'ordinateur défectueux soit réparé ou remplacé.

Les arrêts de production sont bien plus probables quand un PC est exposé à des dangers tels que la poussière, le lavage à grande eau, les températures extrêmes et le trafic entre autres. En fait, dans de nombreuses industries, les PC travaillent dans des environnements qui excèdent leurs conditions de garantie. Les résultats du sondage révèlent que 40% des entreprises utilisant des PC n'avaient pris aucune mesure de sécurité. Parmi les sociétés interrogées qui ne protègent pas leur équipement informatique, un pourcentage stupéfiant de 52% prédisait que ça prendrait plus d'une journée (soit plus de huit heures) pour remplacer un PC.

Ceci pourrait-il signifier que les entreprises n'utilisent les ordinateurs que pour des tâches qui ne sont pas cruciales ? Malheureusement non puisque seulement trois compagnies qui ne protégeaient pas leurs ordinateurs ont dit que l'arrêt des ordinateurs n'auraient aucun impact sur la production. Les réponses du reste montraient qu'en moyenne, la perte de production leur coûterait £900 (soit 1,440euros) par heure. Considérant que le remplacement informatique prend en moyenne 19 heures, cela engendre un coût moyen de £17,100 (soit 27,360euros) par accident dû à l'arrêt d'ordinateurs. Certaines entreprises, cependant, perdraient des dizaines si ce n'est des centaines de milliers d'euros par heure en perte de production.

Souvenez-vous que la plupart des systèmes mis en place en milieux dangereux le sont pour augmenter la rentabilité de la compagnie en fin de compte. Les fournisseurs du secteur industriel devraient prendre ceci en considération quand ils créent leurs systèmes. Si vous êtes le fabricant original d'équipement fournissant un ordinateur et ses accessoires ou si vous êtes intégrateur de systèmes et que vous fournissez un système entier, l'intégrité du système est absolument essentielle à la bonne relation avec le client. Elle définit l'attitude du fournisseur vis-à-vis du succès de l'affaire de son client.

Je comprends que les compagnies puissent avoir des fonds limités et que les fournisseurs soient nerveux à l'idée d'ajouter un coût supplémentaire à leurs offres mais le problème demeure : l'arrêt des ordinateurs en ateliers peut s'avérer être le " clou du spectacle ". Qui voudrait la charge d'expliquer au patron que malgré deux ans de développement de logiciels et un investissement qui atteint déjà des million d'euros, le système complet s'est écroulé et la production a cessé parce que personne n'a eu la présence d'esprit de nettoyer les ordinateurs. C'est la raison pour laquelle il y a des armoires informatiques, y compris celles d'Armagard. Elles permettent aux ordinateurs faits pour un bureau d'être utilisés, mêmes en milieu dangereux.